BIENVENUE

BIENVENUE, au nom de  toute l’équipe des Lundis Musicaux

à la  47ème édition

de notre grand petit festival de musique annuel !

Lundis Musicaux 2019

tous les lundis   

du 8 Juillet au 26 Août

De la musique classique au "bout du monde" !

Camaret-sur-mer, ravissante  petite cité portuaire, à la pointe de la presqu’île de Crozon,

portant encore les traces de son passé glorieux de premier port langoustier d’Europe,

est justement célèbre pour son riche patrimoine historique (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Camaret-sur-Mer)

et  le charme incomparable de ses paysages maritimes et côtiers.

 

 

Le fait est, cependant, que l’un de ses atouts majeurs, sa situation géographique « au bout du monde »,

est aussi un sérieux handicap, sur le plan économique et démographique.

Le lancement d’un Festival de Musique Classique et Traditionnelle dans cette ville (« Camaret-au-bout-du-monde »)

fut un énorme défi, et cela pour la simple raison que « bout-du-monde » rime avec « peu-de-monde ».

Et, même si les amateurs de musique classique en général semblent être très nombreux, combien de personnes,  parmi ce « peu de monde »,  sont prêtes à assister un concert de musique classique, à plus forte raison quand celui-ci est payant ?

Sans se soucier de ce handicap « structurel », c’est en 1972 que le curé Lozachmeur,  pour mettre en valeur le tout nouvel orgue à 25 jeux

– œuvre remarquable de la Maison Renaud-Bouvet, de Nantes -

dont l’Eglise paroissiale St. Rémy, venait d’être dotée, a commencé à organiser des concerts classiques  pour orgue avec instrument. En se basant sur ces débuts, c’est Mme Ute MARTY,

l’épouse du fondateur et ancien directeur du Club Léo Lagrange de Camaret-sur-mer

(c’est ainsi que les Lundis Musicaux sont devenus la « branche culturelle » du Club Léo Lagrange),

a créé le festival des « Lundis Musicaux »

(le lundi étant, à l’époque, le seul jour où le Cinéma camarétois faisait relâche).

Les premiers concerts - furent donnés à l’église paroissiale de Saint-Rémy.

                                                        

 

 

 

 

 

 

Cette église paroissiale, œuvre de l’architecte Joseph Philippe, érigée de 1928 – 1930 et consacrée en 1931,

est tout à fait digne d’intérêt, aussi bien dans sa conception générale que dans ses détails, p. ex. les vitraux représentant la fameuse bataille de Camaret en l'an 1694

(https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Camaret).

.

Cependant, suite à l'engagement d’autres formations, comme des ensembles vocaux ou instrumentaux (musique de chambre),

récitals de pianos, musiques traditionnelles et autres,

les concerts se donnèrent de plus en plus fréquemment

à la Chapelle Notre-Dame de Rocamadour (« rocher au milieu des eaux »), un édifice religieux aux attraits exceptionnels.

 

                                                      

 

 

 

 

 

 

 

Avec sa belle pierre de Logonna, son clocheton décapité, ses ex-voto suspendus dans la nef et d’autres particularités remarquables,

cette vénérable chapelle (1610 – 1683), située sur le sillon du port de Camaret,

est le symbole de l’histoire maritime de Camaret-sur-mer, reflétant un passé mouvementé.

Avec une capacité d’environ 200 personnes, la Chapelle de Rocamadour est un lieu de concert

à l’ambiance très spéciale,  intimiste et envoûtante.

C’est sans doute en grande partie aussi grâce à cette belle et accueillante Chapelle,

véritable marque d’image des Lundis Musicaux

que - nous le constatons avec joie, fierté et reconnaissance  - malgré une situation financière précaire,

notre festival a pu devenir, dans les 47 ans de son existence, l’une des manifestations culturelles emblématiques de l’été,

 aussi bien pour Camaret que pour toute la presqu’île de Crozon et bien au-delà.

L’émotion, l’enthousiasme et la profonde gratitude dont témoignent de nombreux auditeurs,

à la fin des concerts, en sont une preuve irréfutable.

Plusieurs facteurs expliquent cette réussite.
Le public
Les auditeurs et auditrices sont toujours venus en nombre suffisant;

c’est essentiellement grâce à eux et à elles que les concerts peuvent avoir lieu.

Nous les remercions sincèrement de leur intérêt et de leur fidélité.

Malheureusement,  les temps où nos « salles de concert » (Eglise ou Chapelle) étaient  complètes, semblent révolus.


Les subventions et dons
Les (jusqu’à présent) fidèles subventions de la commune de Camaret-sur-mer,

du Conseil Régional et d’un certain nombre de mécènes représentent une aide financière très appréciable et même indispensable.

Nos sincères remerciements à tous les donateurs !
Dans quelle mesure pourrons-nous compter sur ces aides, les années à venir ?

Nul ne le sait.

A notre grand regret, pour cette année (2019), le Conseil départemental a déjà supprimé sa subvention, accordée les années précédentes.


Les bénévoles
La fondatrice du festival des Lundis Musicaux, Ute MARTY, a assuré la direction du festival jusqu’en 1998,

de façon complètement bénévole,

et Evelyne NICOLAS qui lui a succédé fait de même.

Comme Ute l’était, Evelyne est entourée d’une équipe dévouée de collaborateurs et collaboratrices bénévoles qui s’investissent fidèlement 

pour assurer l’organisation et le déroulement du festival :

Annie, Barbara (et Charlotte !), Christophe, Françoise, Jacques, Roland, Yvette !

Qu’ils soient tous et toutes chaleureusement remerciés ! 
 

Les artistes (Last but not least)
C’est évidemment avant tout aux artistes que nous sommes obligés et reconnaissants.

Comme on peut l’imaginer, le premier et plus grand poste dans le budget d’un festival de musique

et, à plus forte raison, d’un festival de haut niveau,

ce sont les cachets des artistes.

Les musiciens que nous invitons, même si tous n’ont pas encore une grande renommée,

sont tous de vrais et excellents artistes qui pourraient demander des cachets dépassant largement nos possibilités.

Nous leur sommes très reconnaissants de se contenter de rémunérations plutôt modiques.

Depuis leur création, les Lundis Musicaux poursuivent leur chemin.

Ce grand petit festival doit son indéniable succès essentiellement au talent et à l’excellent niveau des musiciens invités

et à une programmation soignée.

Notre objectif reste de proposer un programme éclectique s'adressant à des mélomanes avertis

mais également à ceux et celles qui cherchent "simplement" un divertissement de qualité pour la soirée.

Pour l’été 2019, l’équipe des Lundis Musicaux est heureuse et un peu fière

de pouvoir vous proposer pour la 47ème fois  

un programme du plus grand intérêt, par la qualité des musiciens

aussi bien que par la variété des musiques annoncées.

Les Lundis Musicaux 2019

 

 

Du 8 juillet au 26 août, tous les lundis soir,  à 21h00,
un concert de qualité,

à la Chapelle Notre-Dame de Rocamadour ou à l'Eglise Saint-Rémy

 

 

               

 

 

 

 

 


 

Camaret-au-bout-du-monde
© Editions Buissonnières
Chapelle Notre-Dame de Rocamadour
© C.K.
L'intérieur de la chapelle, avec  des ex-votos
© C.K.
Eglise Paroissiale St. Rémy   
©  C.K.
Orgue de St. Rémy
© Coll. Part.